UTC :
Namur : [ Time.is ]

HRD LOG

QRZ.COM

CLUSTER

FORMATION

LE B-EARS

LES ANTENNES

LA CW

HF

VHF - UHF

MODES DIGITAUX

ELECTRONIQUE

LA BOUTIQUE

A VENDRE

Free counters!

NEWS

le eCQ-QSO de l'UBA

Je viens de recevoir un email de l’UBA me proposant de télécharger le dernier eCQ-QSO. Quelle ne fut pas ma surprise en le parcourant ….. Tout d’abord un profond et sincère hommage à la mémoire de Johan ON5EX qui nous a quitté beaucoup trop tôt ! Johan était un radioamateur accompli, fan de télégraphie, de montages personnels et peu avare de conseils, il fut à l’origine (avec d’autres) du site de l’UBA, il était parfait bilingue, il fut pendant des années le rédacteur technique du CQ-QSO, nous avons perdu avec Johan une valeur sûre du radioamateurisme en Belgique et de son éthique !

A part cela, j’ai malheureusement constaté que plus de 80% des articles publiés étaient restés en néerlandais …… Ceci me dérange profondément, je pense ici à celles et ceux parmi vous ne sachant pas dompter l’autre langue de notre pays ! C’est un coup de gueule car de nombreux volontaires traduisent déjà le CQ-QSO, je vous signale que parmi le Conseil d’Administration de l’UBA certains administrateurs francophones ne font strictement RIEN mis à part alimenter leur égo surdimensionné et initient des disputes internes et stériles au détriment du bien être des membres de leur région ….. Cet état de fait, je ne peux l’accepter. Bientôt, vous serez amenés à exprimer votre choix lors des élections de l’UBA, souvenez-vous en au moment de remplir votre bulletin de vote.

Le texte ci-dessus est sous la seule responsabilité de son auteur, ON4BEN.      

Nouvelles Licences suite

Suite à la communication de Monsieur Dupont (Service Radioamateur de l'IBPT) concernant les licences 2018, nous avons exprimé à l'IBPT nos doutes concernant l'aspect légal de la mise en application du projet d'Arrêté Royal. Un AR rentre seulement en application après avoir été approuvé par l'autorité législative (parlement) et sa publication au Moniteur. Jusqu'alors cela reste un projet qui peut être soumis à des modifications.

Aujourd'hui nous avons eu un mail de Monsieur Jimmy Smedts, porte-parole de l'IBPT.


Monsieur,

Le présent courriel fait suite au courriel de ce 30 janvier 2018 du service Radioamateurs et y apporte les précisions suivantes.

Afin de renforcer la qualité de l’ensemble des services et de tenir compte des défis futurs, une modernisation de la méthodologie ainsi que de l’ensemble des outils informatiques est en cours de réalisation au sein du service « Radioamateurs ».

Certaines difficultés d’ordre technique sont apparues et ont engendré des retards et imprécisions dans la délivrance des autorisations. Néanmoins, les développements récents permettront certainement de remédier à ces inconvénients et d’améliorer de façon significative la qualité des services proposés.

L’année 2018 constituant donc une année charnière pour le service « Radioamateurs », les associations reconnues de radioamateurs auront un rôle majeur dans le suivi des développements prévus, en leur qualité de parties prenantes essentielles dans la démocratisation de cette activité en conformité avec le cadre réglementaire.

Avant de vous convier prochainement à une réunion pour passer ensemble en revue les perspectives d’évolution prévues, l’Institut vous invite à lui transmettre avant le 21 février 2018 l’ensemble de vos commentaires quant au nouveau format proposé pour les licences, actuellement en cours de révision.

En effet, s’il présente l’avantage de reproduire de manière très claire les données permettant une identification précise et une caractérisation de l’autorisation de la station, il ressort des premières réactions reçues que l’ancienne version de l’autorisation, de dimensions plus réduites et fournie en multiples exemplaires par défaut, était davantage appréciée.

Vos observations ainsi que vos disponibilités pour une réunion peuvent être transmises, par courriel, à Monsieur Dr Ir Stéphane Van Roy, chargé de coordination
et/ou à Monsieur Daniel Dupont, conseiller.

L’Institut vous informe enfin qu’il va envoyer à chaque radioamateur plusieurs exemplaires officiels supplémentaires de sa licence. Ceci devrait faciliter le respect de la réglementation, qui exige que toute station soit accompagnée d’une autorisation dans sa version originale.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur, nos sincères salutations.

Jimmy Smedts, porte-parole de l'IBPT



Comme vous pouvez le lire nous allons recevoir des licences supplémentaires, qui permettra au radioamateur avoir une licence pour chaque station (fixe, mobile et portable), comme cela est précisé dans la loi.
Les associations reconnues (UBA, UFRC et VRA) seront bientôt invité à une réunion de concertation auprès de l'IBPT. Il nous est demandé de communiquer nos remarques concernant les licences a l'IBPT avant le 21 février prochain.


Nous en profitons pour lancer un appel aux membres pour nous faire connaître leur remarques à Rik ON7YD (on7yd@uba.be) avant le 15 février. Cette date limite nous donnera le temps nécessaire pour regrouper et discuter toutes les propositions et de les communiquer en temps à l'IBPT.
 

Nouvelles Licences

Durant les dernières semaines nous avons reçu beaucoup de questions et remarques concernant les licences émises en 2018. Précédemment nous recevions plusieurs licences: une pour la station fixe, une pour la station mobile, une pour la station protable ... car la règlementation nous impose d'avoir une licence présente à chaque station. On nous pose aussi la question sur le format de la licence (le format précédent était plus facile pour le portefeuille). Toutes ces questions ont été transmises à l'IBPT qui nous a répondu. Voici le texte intégral de cette réponse:





Chers Présidents des associations

Le nouveau format de votre licence a provoqué quelques réactions. Par ce biais, l’IBPT souhaite fournir la même explication à toutes et tous.

Précédemment, la licence se présentait comme un coupon n’ayant pas les spécifications légales d’une autorisation.

Plusieurs exemplaires vous étaient transmis afin de les mettre à côté de vos stations ou dans votre portefeuille.

L’IBPT a pris connaissance du projet d’arrêté royal modifiant l’arrêté royal de 2009 relatif aux communications radioélectriques privées et aux droits d'utilisation des réseaux fixes et des réseaux à ressources partagées

Ce texte prévoyait notamment:

1. un certificat personnel (format carte de crédit), autorisant le détenteur à utiliser n'importe quelle radio de type radioamateur avec son indicatif primaire, à condition que l’appareil soit en ordre de licence et ce certificat, valable 5 ans, devait trouver place dans le portefeuille du radioamateur ;
2. une licence dédiée à la station personnelle plus explicite détaillée, au format B5 (un A4 plié en deux dans le sens de la largeur) autorisant la détention et l'utilisation de celle-ci, destinée à être conservée auprès de la station ;
3. l'autorisation de photocopier la licence ;
4. l'envoi de la licence de station via e-mail en tant que document PDF.

Ceci présentait plusieurs avantages :
a. plus besoin de licence pour utiliser une station chez un ami ou dans un club : le certificat suffira ;
b. un Indicatif primaire sera accordé avec le certificat personnel ;
c. le certificat, valable 5 ans, ne coûtera que 20 €, bien moins cher qu'une licence, démocratisant encore la pratique du radio amateurisme ;
d. la licence pourra être photocopiée et une telle copie pourra être conservée auprès de toutes les stations ;
e. un QR code permettra aux contrôleurs de vérifier le type et l'état de la licence en temps réel;
f. la licence aura un format unique et contiendra plus d'informations qu’auparavant (par exemple le lieu d'installation, les latitude et longitude…) ;
g. la licence sera plus claire et identifiable pour d’autres autorités belges ou étrangères, l'ancienne ne mentionnant pas qu'il s'agissait d'une licence pour radioamateur, qu’elle avait été délivrée par la Belgique et par l'IBPT, et faisant également l’impasse sur les coordonnées et le lieu d'installation.

De manière regrettable, l’adoption de ce projet d’arrêté royal a été reportée (probablement jusque janvier 2019), bien que le développement informatique du programme conçu pour délivrer le nouveau format de licence ait lui été réalisé. L’IBPT vous a donc transmis votre licence selon les spécifications de la prochaine réglementation.

Le format B5 de la licence est certes plus important mais
- elle peut être photocopiée ;
- elle ne doit plus être détenue en permanence par l'utilisateur.

La fonctionnalité du QR code va être mise en place dans un futur proche ; dans l’intervalle, l’IBPT autorise l’usage de photocopie de la licence (de cette manière, une copie du document pourra être rangée dans votre voiture et une autre sera conservée à la maison à côté de la station). Les contrôleurs de l’IBPT ont été mis au fait de la situation et sauront s’adapter.

Grâce aux coordonnées mentionnées sur la licence, toute autre autorité ou service de contrôle pourra sans peine identifier l’organisme ayant délivré le document et, si besoin est, prendre contact avec l’IBPT .

Dans l’attente de la publication l’an prochain de l’arrêté royal, l’IBPT mettra tout en œuvre afin de résoudre les difficultés que vous pourriez rencontrer.

En cas de problème urgent, vous pouvez toujours me joindre sur mon téléphone au 02/226 88 13.


Cordialement

Daniel Dupont
Conseiller | Service Attributions
tél: +32 2 226 88 13
Ellipse Building - Bâtiment C, Boulevard du Roi Albert II 35, 1030 Bruxelles - Belgique

http://www.ibpt.be

CCRW & B-EARS

Vous trouverez ci-dessous le contrat qui lie notre association et le CCR-W.

Ce contrat est une reconnaissance du service que peut proposer notre communauté en cas de situation d’urgence, et nous nous félicitons de cette reconnaissance !

Ce contrat a été conclu avec la bienveillance de notre président national, du vice-président francophone et du responsable régional du B-EARS. Notez que certains administrateurs du conseil d’administration de l’UBA (dont certains francophones) ne voulaient pourtant pas l’entériner ……

Pour les matières relevant de la planification d’urgence et de la gestion de crise, le rôle du CRC est d’être :

  • L’informateur du Gouvernement en cas de situation de crise sur le territoire wallon ou à sa demande ;
  • L’interlocuteur de la Région auprès des instances fédérales de crise, en particulier la DGCC (Direction générale Centre de Crise), les Gouverneurs, les zones de police et les zones de secours, dans le but d’une circulation bidirectionnelle d’informations de crise ;
  • Le point de contact permanent (accessible 24h/24, 7j/7), destiné exclusivement aux autorités fédérales, communales et aux services de secours (des zones de secours dans le futur) pour les matières relevant des compétences régionales, ainsi qu’aux autorités et services régionaux en lien avec des missions opérationnelles ;
  • L’organe de coordination stratégique de la Région pour assurer une cohérence transversale dans le cadre de la mise en place des plans internes spécifiques et le bon fonctionnement des cellules opérationnelles thématiques au sein de la Région.

Comme la majorité des radioamateurs en province de Namur, nous n’avons ces dernières années, reçu AUCUNE informations ou très parcellaires du responsable actuel du B-EARS de la province de Namur.

Notez que dans les autres provinces, le B-EARS est une chose concrète sauf chez nous !

Ceci doit changer et changera à l’avenir grâce à la bonne dynamique du responsable régional B-EARS à l’inverse du silence et de l’inactivité du responsable provincial actuel qui plus est, est administrateur de l’UBA …..

Cliquez sur le lien ci-dessous pour lire ce contrat de coopération : 

http://www.on4rcd.be/modules/plugins/jqfileupload/server/php/files/20171115_ConvCRC-W-UBA.PDF

Veteran's Day

Le jour choisi pour commémorer et reconnaître nos Vétérans belges est le 7 avril, en souvenir du 7 avril 1994, date de l’assassinat de 10 militaires belges à Kigali (Rwanda). C’est en 1998 que la première Journée nationale de Commémoration, dite Journée des Vétérans, a été célébrée.

Ce jour est également choisi pour rendre hommage à celles et ceux qui, depuis 1960, ont participé à une ou plusieurs missions à risque à l’étranger et portent dès lors le titre de Vétéran. 30.000 hommes et femmes se sont impliqués dans des missions d’assistance humanitaire et de maintien de la paix à l’étranger. Ces missions se font souvent dans des circonstances difficiles, loin de leur famille et de leurs proches.

Ce sont des valeurs comme la liberté, la paix, la tolérance et la démocratie qui animent l’engagement de ces militaires car la paix que nous connaissons actuellement est le résultat de leur dévouement continuel.

Ce 7 avril prochain, nous honorerons les Vétérans à notre manière et serons actifs depuis la caserne militaire de Flawinne, siège du 2ième bataillon Commandos à partir de 08h30 sur toutes les bandes HF. Nos chaleureux remerciements au chef de Corps du 2ième Commando et à Freddy ON3BOU (Adjudant-chef ER).

Cliquez sur le lien suivant pour plus d’informations : http://www.supportourveterans.be/fr/pourquoi-une-journee-des-veterans

OP17N - Dernière activation à Dinant

Nous vous proposons ici un tout dernier coup d’œil dans le rétroviseur concernant une de nos activités de 2017, soit l’activité OP17N en relation aux commémorations du centenaire de la 1ère guerre mondiale.

Sur 7 activations avec cet indicatif spécial, ce ne sont pas moins de 1.529 QSO qui furent réalisés en phonie et, en télégraphie.

Cette série d’activations s’est clôturée le 26 novembre dernier à la citadelle de Dinant (ville martyre en 1914), à proximité du cimetière français ou reposent près de 1.200 soldats français et un équipage anglais d’un bombardier qui a été abattu par les occupants durant la 2ième guerre mondiale …

Pour le CRD, le devoir de mémoire est une chose à laquelle nous tenons énormément, nous ne pouvons pas oublier d’où nous venons et le sacrifice de tous ces hommes qui ont fait le sacrifice ultime de leur vie pour que nous puissions vivre en paix. Ce sacrifice fut malheureusement vain quant 22 ans après l’armistice, l’envahisseur foulait à nouveau le sol national ….

Nos remerciements à ceux ayant participé à ces activités et à ceux qui nous ont contacté dont le plus fidèle d’entre nous, Raymond ON4DG !

Ci-contre quelques clichés lors de la dernière activité au cimetière français de Dinant et un clin d’œil de Raymond avec une succulente tarte aux couleurs d’OP17N sans oublier la participation d’ONL Éric qui bien que résident dans la botte de Givet nous fait l’amitié de rejoindre le CRD.    

Radioamateur génération 50

Par Albert ON5AM

Cet article pourrait avoir eu pour titre « J’avais 20 ans en 1950 et je suis devenu radioamateur » ou bien « Radioamateurs au temps des tubes radio peu après WW II » (la deuxième guerre mondiale) ou encore « Pour émettre, les OMs construisaient leur station d’émission ». Ne soyons pas passéistes mais retirons ensemble les enseignements de nos aînés. C’est un peu tout cela que vous découvrirez dans cet article.

Il y aura quelques photos et illustrations pour représenter le témoignage de l’activité d’un radioamateur belge de la région liégeoise, membre de l’UBA (Union Belge des Amateurs-émetteurs), ayant été CM (City Manager ; président de section) de mai 1959 à 1963 de la section de Liège ON5VL, ayant même donné des cours ONL – certains s’en souviendront peut-être – et ayant été DM (District Manager ; président de province) en 1963 de la province de Liège en Belgique : le pays des OM au préfixe ON et ONL (ON-Listeners).

Cet article s’inscrit aussi dans le cadre d’une rétrospective sur la vie du club ON5VL de Liège qui prépare bientôt son centenaire d’existence. En effet, l’ « Union Radio-Club de Liège » fut inauguré le 25 juin 1925 ! Ah, Liège : la cité ardente.

Note de l’auteur de cet article : ici, il n’y a aucune prétention de « faire valoir », mais il s’agit tout simplement de raconter une histoire dans le plus pur Ham Spirit.

Sans vouloir se verser une histoire belgo-belge, peut-on toutefois se poser la question : « Que se passe-t-il au pays de Tintin et Milou en 1936 ? ». Non, peut-être ?

Retrouvez la suite de cet article en cliquant sur ce lien 

Réunion CRD

Comme vous le savez, la première réunion CRD de l'année qui se déroulera le samedi 20 janvier prochain au local du terrain de football de PURNODE (à partir de 14h00) est notre réunion cougnous / cacao. Aussi, les personnes qui ont réglé leur cotisation CRD 2018 (Carte de Membre) bénéficieront de la gratuité de cet événement, pour les personnes qui ne sont pas en ordre de cotisation (14 personnes) le prix à payer sur place (il n'y aura pas de crédit possible) sera de 6 €.

Aussi, lors de cette réunion, les personnes en ordre recevront leur carte de membre CRD 2018 et leur petit cadeau comme promis.

MAIS.... IL EST IMPERATIF DE CONNAÎTRE LE NOMBRE DE PERSONNES QUI PARTICIPERONT AU COUGNOUS / CACAO, EN ORDRE OU PAS DE COTISATION ET CE AVANT LE SAMEDI 13 JANVIER 2018 A MINUIT.

LES PERSONNES QUI N'AURONT PAS RESERVE (EN ORDRE DE COTISATION OU PAS), NE RECEVRONS NI COUGNOUS, NI CACAO.

Début de semaine prochaine, je vous confirmerai toutes les réservations que j'aurai reçues, donc si vous ne recevez pas de confirmation, inquiétez-vous !

Contactez Olivier par email en cliquant sur ce lien ou, contactez-le par téléphone au 083/69.02.50.

OT1ØØBCA

Le CRD pour sa 100ième activité chateau était sur l'air aux environs du château royal de Laeken et ce avec l'indicatif spécial OT1ØØBCA. Le suffixe BCA étant pour le Belgian Castle Award.

Félicitations à tous, 1.110 QSO furent ainsi réalisés en SSB, CW et modes digitaux. 

Nos remerciements aux responsables du BRYC (Brussel's Royal Yacht Club) pour leur acceuil chaleureux et à Bruno, ON7ZB pour la mise sur pieds de cette activité en parfaite collaboration avec le staff du Belgian Castle Award. 

Pour informations, certaines personnes bien pensantes ont émis quelques critiques quant à la légitimité de cette activité car la distance qui sépare le palais royal de Laeken et le local du Yacht club de Bruxelles est supérieure aux 500 mètres..... Que ces personnes bienveillantes soient ici rassurées, cette activité avait été organisée avec l'accord du staff du BCA., l'esprit du diplôme a bien été respecté, il est parfois comme ici, impossible de respecter certaines conditions vu les règles strictes de sécurtité qui entourent ce prestigieux monument ! 

Nous regrettons ce genre de remarques négatives émises par certaines personnes qui se prévalent d'une quelconque autorité morale mais qui ne font que décourager la mise en oeuvre de telles activités.

Cliquez sur le lien suivant pour voir une chouette vdeo réalisée par Michel ON3ONX, merci à lui. 

https://www.youtube.com/watch?v=g8H_YrQv2Wo

Philippe ON5PV (en premier plan) en modes digitaux, assis à gauche Eric ON7RN et Benoît ON4BEN, debout à gauche Bruno ON7ZB, à droite Olivier ON5UC et Michel ON7MD.

Franz ON5EB au log et Alain ON3HA au micro

Philippe ON5PV en modes digitaux. 

Michel ON7MD et Franz ON5EB au microphone. 

A gauche Raymond ON4DG au microphone avec à droite Alex (notre Top chef) et Roland ON3RLD.

De gauche à droite Manu ON3MSA, Roland ON3RLD, Alain ON3HA, Olivier ON5UC et Manu ON4EM.

Les fils du petit dragon pour le lunch de fin d'activité ! 

Diplôme des plus beaux villages de Wallonie

Sous l’impulsion de Raymond ON4DG, le CRD vous propose d’obtenir le diplôme des 12 villages les plus beaux de Wallonie en province de Namur !

Nous allons donc tout au long de cette année être actifs depuis ces villages et débuterons cette activité le dimanche 28 janvier prochain à Crupet à partir de 09h00 sur les bandes HF (sur le terrain de balle pelotte).

Pour cette première activation, nous tenons ici à remercier les membres du Conseil Communal d’Assesse pour nous avoir accordé l’autorisation de nous y installer.  

Le but poursuivi est de mettre en valeur le fabuleux patrimoine touristique de notre belle province à travers son terroir qui comme vous le savez, regorge de sites enchanteurs.

Découvrez ces fantastiques villages la province de Namur en cliquant sur le lien suivant : http://beauxvillages.be/province-de-namur.htm?lng=fr

 

OT100BCA

Le CRD sera actif pour son 100ième chateau activité aux environs du chateau royal de Laeken et ce avec l'indicatif spécial OT100BCA. Le suffixe BCA étant pour le Belgian Castle Award.

Activité prévue le samedi 2 décembre de 09h00 à 17h00 et le samedi 16 décembre de 09h00 à 17h00.

Félicitations à Tous, 1110 qso's réalisé avec OT100BCA.

Lieu de l'activité, Quai de Heembeek à 1120 Bruxelles (Yacht Club de Bruxelles). Pour toutes informations complémentaires, contactez Bruno ON7ZB

Vers l'Avenir

Nous avons eu l'honneur d'avoir été publié par le journal Vers l'Avenir. Manquait à l'appel, ON4LBI, ON3MSA, ON7MD et ON4BEN ceux-ci aussi ont activé OP17N durant ce mois de novembre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

ONØCRD pour vous servir

Notre relais ONØCRD est full opérationnel depuis le vendredi 27 octobre 2017 à 20h00 local.

Nous aimerions recevoir des rapports d'écoute et/ou d'émision d'un maximum de personnes pour pouvoir déterminer les nouvelles performances de notre relais.

Toutes les infos sur celui ci sont reprises sur la page "Le Club", vous pouvez envoyer votre rapport et / ou commentaires sur l'adresse mail : on0crd@gmail.com avec une brève description de votre station (TX/RX, puissance, QTH, antenne, altitude).

SVP soyez nombreux cela nous aidera !

Merci à toutes et tous. 

Le droit à l'antenne

Le droit à l'antenne ! 

Le nouveau Code du développement territorial (CoDT) entre en vigueur ce 1er juin, il enterre son prédécesseur, le fameux CWATUPE, qui de l'avis général était devenu quasi illisible et impraticable au gré des modifications. Mais concernant nos pylônes et nos antennes, cela change-t-il quelque chose ?

Après des longs et orageux débats au gouvernement wallon et au parlement régional, la majorité PS-CDH à mis en route un nouveau Code du développement territorial.
Ce CoDT remplit plusieurs missions, l’aménagement durable du territoire en limitant l'étalement urbain, l’augmentation de la population recherchant un logement et la croissance économique en aidant les entreprises dans leurs projets.

Le changement majeur concerne les travaux qui ne nécessitent plus de permis de bâtir, ils seront donc à l'avenir plus nombreux.
Garantie de décision, accompagnement des auteurs de projets plus tôt dans la procédure, moins de règles contraignantes, simplification, sécurité juridique, prévisibilité… Ce sont autant de retombées positives qu'induira le Code du Développement territorial. Voici, pour vous familiariser aux nouvelles règles, trois documents importants.

Mais pour nous radioamateurs, qu'est-ce que cela change ?

Depuis longtemps nous avons des problèmes récurrents lorsque nous voulons pour notre hobby, ériger un pylône pour notre antenne. Beaucoup de radioamateurs ont même dû n'ayant pas eu les autorisations, démonter leurs pylônes et cesser leurs activités parfois à cause d'un employé trop zélé.
Mais chaque fois c'était le parcours du combattant pour obtenir cette autorisation. Même la reconnaissance de notre hobby reste toujours à démontrer, malgré qu'il soit d'utilité publique avec le B-Ears. Ce dernier a encore beaucoup de travail de promotion à réaliser peut être avec le Planu* de sa commune.

(*Il s'agit d'un fonctionnaire communal (parfois partagé entre plusieurs commune), provincial et régional chargé de la PlaNification Urgence de la commune)

Il existe dans d'autres pays proches, une législation concernant la pose d'un pylône mais nous sommes encore très loin du droit à l'antenne tel que promu en France...

Vous retrouverez l'entierté de cet article en cliquant sur le lien suivant : http://www.on5vl.org/on5vl/communication/le-droit-a-l-antenne.html
 

Source : ON5VL (Section de Liège)

Merci à Albert ON5AM